Rendez-vous était donc pris en ce beau week-end de mars dans la magnifique ville qu'est Amsterdam.




De nombreuses interrogations se posaient par rapport au format : allait-il attirer les joueurs ? Finalement ce sont 665 équipes de deux joueurs (1330 joueurs !) qui se sont donnés rendez-vous au Passenger Terminal Amsterdam pour fêter dix ans de Grand Prix.



Etonnamment, à une vingtaine de mètres du site, des marins britanniques en escale faisaient office de voisins :



Malheureusement la logistique a été difficile à mettre en place sur cette première journée de tournoi, la première ronde débutant très tard, et les joueurs devant s'employer à faire passer l'ennui :


Les frères Ruel entourant Rich Hoaen.



Trouvez la balle !


On se réveille...

On pouvait retrouver une étoile par vainqueur de Grand Prix depuis leur création, l'occasion de revoir des noms dont on a plus l'habitude :





Un tirage au sort effectué le vendredi soir permettait de remporter des lots mythiques, tels des boosters Béta scellés. Devinez qui en a gagné un ?


Wilfried Ranque

Finalement les joueurs ont pris part à sept rondes le premier jour, qui se sont terminées tard dans la nuit.


Au premier plan, Kaï Budde et Jelger Wiegersma contre Jérome Illig et Loïc Caron. Au second, The Sec et Rikku.

Le second jour fut beaucoup plus tranquille (malgré une forte participation en side-events), seules 64 équipes étant qualifiées pour les trois drafts qui allaient déterminer les équipes du top 4. Restaient en course du côté français les habitués du circuit professionnel ainsi que les habitués du circuit des QTs, coïncidence ?


Amiel Tenenbaum et Gabriel Nassif, futurs finalistes du tournoi.


Les frères Ruel en plein draft.


Malo Willefert et Swann Borsellino, très concentrés.


Liking Saiyasely et Sélim Creiche en pleine action.


Après un week-end harassant, bonne performance générale des frenchies, puisqu'Amiel et Gabriel ne s'inclinent qu'en finale face à la paire Hornansky/Havlik tandis que les Ruel prennent la septième place et Liking/Sélim la dixième.

En conclusion, je ne peux que vous conseiller de participer au prochain Grand Prix vous étant accessible, l'ambiance y est toujours excellente et c'est l'occasion de rencontrer des joueurs du monde entier, et notamment les tous meilleurs !